Thème : Maternités

A votre disposition, toutes nos publications sur ce thème.

Campagne ” Les droits sexuels et reproductifs des femmes dans le monde”. A l’occasion de la 25e Nuit africaine – Samedi 23 juin 2018 – Domaine provincial du Bois des Rêves – Avec le soutien de la Direction générale de la Coopération au Développement – www.nuitafricaine.org

Sur base d’une recherche réalisée par la Plateforme pour Promouvoir la Santé des Femmes.

Malgré les évolutions historiques, nous constatons que les femmes continuent à être assignées au rôle reproductif, que ce soit par des injonctions répétées à la maternité ou par les attentes récurrentes de la société à ce qu’elles prennent soin des autres.

Les femmes sont ainsi confrontées à des injonctions paradoxales autour de la maternité : encouragées par des représentations idéalisées d’une part et dévalorisées socialement d’autre part, du fait de l’impossibilité de pouvoir se consacrer entièrement à un projet personnel ou professionnel à partir du moment où elles ont des enfants.

Dans plusieurs pays, depuis maintenant quelques années, on demande une réglementation de la GPA, souvent par légifération. Pourquoi cette demande ? Et que signifie réglementer ?

Réglementer ou légiférer revient à accepter la pratique, et à croire que l’on peut en limiter les éventuelles conséquences néfastes, et à admettre le droit, pour tout.e.s, de se servir de femmes mères porteuses, et de récupérer les enfants que celles-ci mettraient au monde sur la base d’un contrat.

Etre une maman jeune aujourd’hui est une expérience qui n’est ni courante ni évidente. Alors que ces jeunes femmes entrent tout juste dans la vie adulte, parfois encore en transition entre le domicile parental et leur propre logement, voilà que tout d’un coup un petit être demande toute leur attention. Quel regard la société pose-t-elle sur ces jeunes, devenues mères ? Quelles sont les normes qui induisent les comportements attendus ? La maternité, et plus largement la parentalité, quel que soit l’âge à laquelle on la vit, est une épreuve qui demande beaucoup d’énergie, de patience et de temps.

Même si, au 21 siècle, la maternité n’est plus, techniquement, une étape obligée de la vie des femmes, force est de constater qu’une majorité de femmes auront au moins un.e enfant au cours de leur vie. Nous ne nous arrêterons pas ici sur les raisons, mais davantage sur les conséquences. Les témoignages des femmes autant que la littérature actuelle autour de cette étape de vie reflètent combien la maternité est une fracture dans le parcours de vie des femmes.

Depuis une dizaine d’années, une littérature s’est développée autour du malaise et de l’épuisement physique et mental des mères. Nous souhaitons nous arrêter un peu sur la théorie du burn out pour comprendre l’emploi nouveau de ce terme, de plus en plus médiatisé, et même passé très vite du burn out maternel au burn out parental, comme une volonté de neutraliser, gommer les différences d’impact de l’entrée dans la parentalité pour un homme ou une femme dans un contexte socio-culturel donné.

En 2014 a commencé à se réunir au sein du CEFA asbl un petit noyau de citoyennes interpellées par les difficultés que rencontrent des femmes en post partum, à commencer par l’isolement.

Le débat qui a animé la Belgique sur la GPA en 2015 posait la question de l’intérêt de légiférer ou non, interdire ou réguler.

Le CEFA, après diverses réflexions sur la Procréation Médicalement Assistée, se pose, comme d’autres associations féministes, la question de l’autonomie des femmes et du respect de leurs droits, notamment de l’impact sur leur santé et leur intégrité physique et morale.

corps ecrits asbl louvain-la-neuve belgique

Corps écrits asbl
Siège social et équipe animation
Place Galilée, 6
1348 Louvain-la-Neuve, Belgique
Tél : +32 (0)10 47 28 61

Secrétariat
Sentier du Goria, 8
1348 Louvain-la-Neuve, Belgique
Tél : +32 (0)10 47 42 25

Email : info[at]corps-ecrits.be

Envie d’écrire ? Envie d’agir ?
Envie d’écrire autour d’une de nos thématiques ? De participer à l’élaboration de nos actions ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous !

Suivez-nous sur Facebook !